Strict Standards: Non-static method utf_normalizer::nfc() should not be called statically in /homepages/4/d150323535/htdocs/forums/includes/utf/utf_tools.php on line 1804
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1028: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1028: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/session.php on line 1028: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4593: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4595: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4596: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
[phpBB Debug] PHP Notice: in file /includes/functions.php on line 4597: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /includes/utf/utf_tools.php:1804)
La réflexion du jour ! : Vos citations

La réflexion du jour !

Ici toutes citations courtes vous ayant "touché", "parlé"...

La réflexion du jour !

Messagede Seunam Gyamtso » Jeu 8 Jan 2009 16:38

Chaque Jour une citation qui sert de base à une réflexion quotidienne sur quelques sujets importants sera ajouté.
Les sujets de cette réflexion quotidienne sont :
- La précieuse existence humaine,
- La mort et l'impermanence,
- La loi des cause et des effets,
- La nature défectueuse du samsara,
- la Bodhichitta (l'esprit d'éveil altruiste).
Ces cinq réflexions sont très importantes dans le Dharma car elles permettent de détourner notre esprit du samsara et de développer une grande motivation pour la pratique du dharma et la libération.
Attention, les citations qui servirons de base à cette réflexion, qui se veut quotidienne, ne seront visibles que pendant une semaine, l'idée est que l'on médite sur celle du jour, un jour après l'autre, sans que ce soit un "livre de citation".
Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections,
puissé-je réaliser l'éveil pour le bien de tous les êtres.
Avatar de l’utilisateur
Seunam Gyamtso
Fondateur - Administrateur Rimé
 
Messages: 1329
Inscription: Jeu 26 Juin 2008 10:20
Localisation: Seine et marne (France)

Re: La réflexion du jour !

Messagede Seunam Gyamtso » Mar 20 Jan 2009 15:44

Semaine 3

LUNDI : LA PRECIEUSE EXISTENCE HUMAINE

Un diamant ou de l'or sont des substances dont la rareté même fait la valeur. Dans le cas de l'existence humaine, ee n'est pas sa seule rareté qui lui confère son prix, mais le fait qu'elle abonde en richesses: vous connaissez le saint dharma, vous avez rencontré des lamas, vous avez reçu des enseignements et des instructions, vous possédez toutes les conditions favorables à la pratique. Grâce à cela vous pouvez vous libérer de l'océan de souffrances du samsara et atteindre le bonheur authentique et définitif de l'Éveil. Vous avez maintenant cette existence humaine extraordinaire, difficile à obtenir: il vous faut en prendre conscience très profondément.
Cette prise de conscience ne doit pas cependant nous conduire à l'orgueil, mais plutôt à un sentiment de responsabilité: il nous faut faire le meilleur usage de la situation, nous en servir pour atteindre l'état de Bouddha et, pour ce faire, mettre au service de la voie notre corps, notre parole et notre esprit. Si nous gaspillons les circonstances si extraordinaires et si difficiles à obtenir qui sont maintenant les nôtres, si nous les laissons passer sans nous en servir, comment pouvons-nous espérer en retrouver de semblables?

Kalou Rimpotché, Bouddhisme vivant, éditions Claire Lumière


MARDI: BODHICHITTA

La plupart des gens ne voient que leur propre souffrance et se lamentent sans cesse sur eux-mêmes: "Que je souffre! Que cette maladie est dure! Que ma condition est pénible! Que nos difficultés sont grandes!" Jamais ils ne pensent à prendre en considération les souffrances des autres, même si, comme celles des animaux, elles sont bien plus nombreuses et bien plus intenses que les leurs.
Lorsque nous ne comprenons pas les souffrances des autres, nous accomplissons beaucoup d'actes qui leur sont nuisibles et qui, par leur caractère négatif, entraîneront dans nos vies à venir des souffrances pour nous-mêmes, bien que nous ne les désirions pas.
Dans le bouddhisme en général, et plus particulièrement dans le grand véhicule, le simple fait de prendre conscience des souffrances et des difficultés des autres est regardé comme une attitude intérieure très bénéfique, car elle permet que l'amour et la compassion naissent en nous naturellement.

Bokar Rimpotché, Tchenrézi, éditions Claire Lumière
Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections,
puissé-je réaliser l'éveil pour le bien de tous les êtres.
Avatar de l’utilisateur
Seunam Gyamtso
Fondateur - Administrateur Rimé
 
Messages: 1329
Inscription: Jeu 26 Juin 2008 10:20
Localisation: Seine et marne (France)

Re: La réflexion du jour !

Messagede Seunam Gyamtso » Mer 21 Jan 2009 12:29

MERCREDI: LA MORT ET L'IMPERMANENCE

Il n'est pas un seul être, depuis le sommet de l'univers jusqu'au siège des enfers, qui puisse échapper à la mort. C'est ce que dit la Lettre de Consolation :

"As-tu déjà trouvé, sur terre ou dans les cieux,
Des êtres qui soient nés, mais qui ne meurent point?
L'as-tu entendu dire? As-tu même eu des doutes?"


Puisque tout ce qui est né est voué à la mort, on ne se demande même pas si quelqu'un va mourir ou non, à plus forte raison on ne voit personne qui "naîtrait mais ne mourrait pas", pas plus qu'on en entend parler.

De plus, pour nous qui sommes nés à la fin des temps sur le Continent de Jambu—un lieu où la durée de vie est incertaine—la mort viendra très vite. A peine sommes- nous nés que notre vie s'écourte déjà. Le démon Seigneur de la Mort s'approche inexorablement, sans s'arrêter une seconde, comme l'ombre des montagnes au crépuscule, nous laissant dans l'incertitude du moment et du lieu notre trépas.

Mourrons-nous demain? ce soir? Nous pouvons même mourir à l'instant, entre deux mouvements de notre souffle...

On lit dans les Chapitres dits intentionnellement :

"Qui sait si demain même Vous n'allez pas mourir...
Dès lors préparez-vous; Vous n'êtes pas amis
Avec la grande troupe
Du Seigneur de la Mort."


Et Nâgârjuna dit aussi:

"Si cette vie que bat le vent de mille maux
Est plus précaire encore qu'une bulle sur l'eau,
Il est miraculeux, après avoir dormi,
Inspirant, expirant, de s'éveiller dispos"


Puisque la mort peut survenir entre une expiration et une inspiration tranquilles pendant qu'on dort avec délices, il est miraculeux de ne pas mourir dans le sommeil et des'éveiller en se sentant bien. Mais les hommes le trouvent tout naturel !

Patrul Rimpotché, Le chemin de la grande perfection, éditions Padmakara
Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections,
puissé-je réaliser l'éveil pour le bien de tous les êtres.
Avatar de l’utilisateur
Seunam Gyamtso
Fondateur - Administrateur Rimé
 
Messages: 1329
Inscription: Jeu 26 Juin 2008 10:20
Localisation: Seine et marne (France)

Re: La réflexion du jour !

Messagede Seunam Gyamtso » Jeu 22 Jan 2009 22:28

JEUDI: BODHICHITTA

Si la souffrance est intolérable pour soi, comment ne le serait-elle pas pour chacun ? Il est donc juste de travailler au mieux-être des autres et injuste de les utiliser dans son propre intérêt. Pour mettre toutes ses qualités physiques, verbales et mentales à leur service, il faut être particulièrement désintéressé, avoir à coeur de les soulager de leur souffrance et de les rendre heureux. Nul n'est insensible à la compassion. Qu'elle s'adresse à un pratiquant ou à un non-pratiquant, que l'on soit ou non convaincu de la réincarnation, qui ne l'apprécie? Dès le premier instant de notre naissance, nous attendons tout de la tendresse et des soins de nos parents. Plus tard, lorsque notre existence touche à sa fin et que viennent les souffrances du grand âge, nous sommes encore une fois à la merci du bon coeur et de la compassion d'autrui. Puisque notre condition veut que nous soyons tributaires de leur bonté au début comme à la fin de notre vie, n'est-ce pas la moindre des choses, entre ces deux périodes, que de faire preuve des mêmes qualités de coeur à leur endroit ?

Dalaï Lama, Cent éléphants sur un brin d'herbe, éditions Le Seuil
Par le mérite engendré par ma pratique du don et des autres perfections,
puissé-je réaliser l'éveil pour le bien de tous les êtres.
Avatar de l’utilisateur
Seunam Gyamtso
Fondateur - Administrateur Rimé
 
Messages: 1329
Inscription: Jeu 26 Juin 2008 10:20
Localisation: Seine et marne (France)


Retourner vers Vos citations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron